Suite et fin d'une série d'article relatant mon expérience avec les entretiens d'embauche "du bon côté" du bureau. Cette fois-ci, les réponses au formulaire !

Read more...

Deuxième partie d'une série d'articles sur mon expérience pour la réalisation d'entretien d'embauche.

Après l'entretien, on passait donc au questionnaire.

Read more...

Voilà quelques années, j'avais lu l'excellent article de Coding Horror « Why Can't Programmers Program ». Que du très intéressant, et je m'étais promis de me souvenir de cet article si un jour je me retrouvais de l'autre côté du bureau à interviewer les gens pour des postes.

Ce qui a justement été le cas voilà quelques semaines, et m'a motivé à rédiger un petit formulaire que je trouvais simple. Sévère déconvenue à venir…

Read more...

Horreur et malheur, suite à une erreur de manipulation hier, je me suis retrouvé à faire une fausse manipulation sur mon dépôt git.
Un git reset --hard mal écrit m'a ramené… au dernier commit poussé sur origin.
Soit la perte d'une journée complète de travail… horreur, malheur et malédiction.

Un git log ne montre plus rien du travail accompli, on dirait presque que tout a été perdu… définitivement.

Heureusement, pas de panique ! Git conserve toujours tout en mémoire… même les commits qui ne sont plus liés à rien (enfin, il les supprime au bout de quelques mois, mais je suppose qu'on se rend compte rapidement d'une telle erreur).

Tadam !
Il suffit donc de lister tout ces commits :

git reflog

Là dedans, on sélectionne le dernier commit (celui juste avant reset --hard f0202a...) et on le récupère dans la branche actuelle :

git reset --hard HEAD@{4}

Et voilà. Ne reste plus qu'à résoudre les conflits (si nécessaire), et à pusher pour partir l'esprit tranquille. Ouf.

Parfois, j'écris du texte sur papier et je le brûle en me disant « en voilà un que Google n'aura pas »

Comme chaque année (2008, 2009 à cette époque, me voilà parti pour une petite rétrospective des 365 derniers jours…

Sites webs

L'année a été plutôt chiche en nouveaux sites webs ; j'ai préféré me consacrer aux sites existants pour leur donner plus d'audience / de modernité.

Ça s'en va…

Un petit mot tout d'abord pour les disparus… peu nombreux cette année.

La Timeline Neamar tout d'abord : peu utile et chronophage, je ne la mets plus à jour depuis quelques mois… qu'elle repose en paix.
Histoiredunlivre aussi, projet malheureusement mort-né par manque de temps… et aussi parce que l'idée s'est avérée irréalisable. Dommage… peut-être une renaissance d'ici quelques années sous une autre forme ? Stay tuned !

Citons aussi dans cette catégorie les sites non mis à jour : Lachal et CCDS. J'ai fait quelques modifications de sécurité sur CCDS, peut-être ajouté une histoire sur Lachal… mais globalement, cela ne va pas plus loin. On pourrait dire de façon hypocrite que ces sites sont désormais matures ? Pour Lachal, l'excuse tient, pour CCDS… c'est plus un concept qui a vécu. Et aussi mon premier projet à dépasser les 10 000 membres. Un toast à ces disparus !

Et ça revient !

Mais il n'y a pas que du moribond ! Omnilogie a fait peau neuve grâce à l'impressionnante créativité de Licoti. Côté code, tout est revu de zéro : MVC est de la partie, et le site sert de laboratoire à certaines expériences qui se sont avérées concluantes (en particulier, un système de dispatch d'event extrêmement simple et souple).

Il y a aussi cruciverbiste, petit site réalisé en une journée pour tester jQuery… et aussi pour faciliter la résolution de certaines grilles. D'ailleurs, ayant testé pendant l'année javascript pur, YUI et jQuery, ma préférence va sans arrière-pensée à jQuery : un pack de puissance multi-navigateur incroyablement bien pensé.

Un peu de temps passé sur Easy SQL, pour un résultat… mitigé. Moyennement codé, moyennement implémenté, peu portable… allez, je peux faire mieux comme système CRUD !
Ce qui m'amène tout naturellement à parler de ce blog, qui a peu à peu remplacé la section des Ressources : j'y ai beaucoup parlé, m'arrêtant début septembre pour des raisons que j'expliciterai plus bas. Les Liens du jeudi continuent en revanche, sorte de twitter personnalisé dans lequel je livre sans commentaires une plâtrée de liens sur l'actualité ou le WTF ? de la semaine. Rien que pour cette année, plus de 2 000 liens partagés… presque rien comparé aux tweets qui continuent de défiler.

Le Typographe subit lui aussi une importante cure de jouvence… avant la prochaine, prévue dès que possible, pour lui conférer encore plus de puissance, de sémantique et de rapidité. Car le Typographe sert (et s'exporte sur quelques sites) ! Et des textes de plus en plus complexes lui sont passés (plus de 300 pages, des documents mathématiques, des articles), sans qu'aucun bug ne soit remonté depuis les derniers mois (loi de Murphy : ayant fait cette remarque, un bug me sera signalé d'ici quelques jours).

Enfin, je me suis amusé à coder de multiples services « internes » : par exemple, l'envoi de SMS ou le codage en PHP pur d'une solution de cron pour hébergeur mutualisé.

Ressources

Quelques nouvelles ressources : un petit historique du calcul de Pi, une réflexion sur les liens entre Calvin et Hobbes et Fight Club, un article « pompé » sur l'harmonisation des notes, des arguments pourris de rhétorique

Jeux flash

La moisson est maigre, mais elle n'est pas ridicule ! Icosien est mon premier jeu à passer le demi-million de joueurs (et ça monte toujours ! ). Une nouvelle fois, il est le fruit de ma collaboration avec Licoti… bravo !

Don't click est à la fois ridicule et marrant : aucun concept, juste une réalisation rapide.

Plus anecdotique, les jeux chinois : vous pouvez par exemple jouer à CoinStack en chinois ! Et ce grâce à MochiAds, qui a gracieusement proposé de traduire plusieurs jeux pour les faire paraître sur le marché chinois. Une expérience intéressante (niveau technique et humain) mais en demi-teinte, le succès n'étant pas forcément au rendez-vous.

Je classe aussi dans cette section Spammy SMS, application permettant l'envoi en boucle de SMS pour les téléphones Android. Inutile, mais une bonne introduction à la programmation Android !

Et la suite ?

De nombreux projets sont dans les cartons ou en cours d'installation… ma culture du secret me pousserait à ne rien dire, mais la tradition veut que j'en parle pour relire le paragraphe l'année d'après la larme à l'œil.
Tout d'abord, il y a DGraphe. Des années qu'il devrait paraître ! Tout est prêt, le moteur de jeu est réalisé… reste le plus long, l'emballage. Encore une collaboration Licoti !
Ensuite, un projet tellement secret que vous n'en aurez que le nom de code : Ω. D'ailleurs, je pense le dissocier de l'identité Neamar (cela m'est déjà arrivé par le passé de réaliser des sites en dehors de neamar : ceux qui me connaissent peuvent par exemple essayer prenom.nom.fr, et d'autres ont probablement entendu parler de PÀLA). Donc, plus d'infos sous peu… ou jamais. Cela dit, il s'agit probablement du projet le plus ambitieux que j'entame (déjà 60 pages de spécification, et ça grimpe toujours) et aussi, si cela fonctionne, d'un magnifique tremplin vers l'avenir.
Enfin, un projet hors informatique important entamé début septembre et qui justifie un peu mon abandon de ce blog… un projet long et ambitieux, mais sans prétention, pour l'instant connu par… deux personnes. Sans compter les multiples autres qui ont vu les documents sans rien y comprendre lorsque je travaillais dessus !

Ajoutons la reprise du Typographe pour faire bonne mesure, quelques omnilogismes toujours aussi réguliers… et voilà qui devrait faire le tour des projets IVL.
Rendez-vous l'année prochaine pour une vue plus dégagée : j'y serais… et vous ?